9 mars 2016

Couture femme : le "Must have" moutarde de Aime comme Marie

Avant de coudre mon Must have avec les tissus de la Craftine box, j'avais cousu ce brouillon... Un "Must have" de Aime comme Marie qui m'a permis également de faire mon baptême du jersey ! 




Le patron : taillé en L, j'ai apporté une seule modification au patron, en resserrant les côtés pour avoir un résultat plus cintré. Mes stylistes personnelles m'ont conseillé, pour la prochaine réalisation, d'allonger le bas de quelques centimètres afin d'obtenir un résultat plus élégant. En effet, avec cette longueur, mon ventre apparaît quand je lève les bras. Pas génial au bureau...
Ce modèle est simple à réaliser mais je regrette le manque d'explications à certaines étapes, notamment les finitions de l'encolure et la gestion des marges de couture (que fait-on, à la fin, de tous ces surplus ? j'ai géré comme j'ai pu et je ferai autrement la prochaine fois pour éviter les surépaisseurs) car quand on réalise un haut pour la 1ère fois, on est confronté à de nouveaux obstacles. 
La coupe est assez près du corps, les manches raglans et les pinces poitrines lui donnent un style qui m'a plu tout de suite.

Le tissu : ce jersey acheté chez Atoutissus (63) est assez épais et peu élastique donc a été très facile à coudre. 
Les ourlets des manches et du bas sont cousus à l'aiguille double pour des finitions plus "pro". L'aiguille double, un talon qui se sépare ensuite en 2 aiguilles, est facile à utiliser. Ma machine à coudre est équipée d'un seul support de bobine donc j'en ai bricolé un 2ème avec du scotch et une baguette chinoise (générique de Mac Gyver s'il vous plaît). Les 2 fils suivent le même trajet jusqu'à l'aiguille double où chacun est enfilé dans un chat différent. Sur le devant, apparaissent 2 lignes droites. Sur l'envers, le fil de canette, qui lui reste unique, zigzague entre les 2 fils de bobines.







Evidemment, le résultat est perfectible et j'ai tiré de cette réalisation beaucoup d'enseignements :

- la parementure ne doit pas être coupée trop courte sinon, elle sort du col... La finition de l'encolure n'est pas détaillée dans les explications. Il est simplement indiqué qu'elle peut être faite avec un biais ou un ourlet. Cependant, un ourlet arrondi... J'ai donc tenté de coudre une parementure bricolée sans patron et ai réussi. Mais je ne l'ai pas faite assez large.
- la parementure se crante sur les valeurs de couture... :) et pas sur la partie visible. La seule conséquence de mon erreur est esthétique. L'envers du tee-shirt est à revoir (de toutes façons, j'ai fait toutes les finitions sur l'envers aux ciseaux cranteur car il s'agit d'un jersey donc pas de risque d'effilochage et ce teeshirt était un essai)
- il faut rester souple lors de la surpiqûre de l'encolure pour éviter les faux-plis. Sur la photo, on voit que l'encolure a un peu "tourné" sur le devant.

Bref, vous l'aurez compris, ce qui m'a le plus posé de problèmes c'est l'encolure. Pour le reste, tout était facile. Je suis contente de cette expérience, à renouveler avec un jersey plus fin peut-être et en soignant les finitions sur l'envers.

Gwen

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire