4 juillet 2017

Couture enfant : les totebag de Camille et Juliette

Mes mini copines ont grandi ! Les sacs que le Père Noël m'avait demandé de leur coudre sont désormais trop petits. 

Pour leurs 4 ans, 2 totebag tout mignons sont sortis de l'atelier. Chacune a pu découvrir son DVD préféré glissé dedans. Je pense que j'ai marqué des points d'amitié ;) (merci à leur Maman pour le tuyau sur les DVD !)




21 juin 2017

Couture bébé : la couverture de bébé de Zacharie

Nouveau bébé dans mon entourage = nouvelle couverture pour bébé. 

Dans un style subtilement japonisant, pour correspondre aux goûts du Papa et de la Maman, cette couverture pour bébé reste dans la lignée de mes précédentes créations. 



Une nouveauté : l'appliqué du prénom est fait en un seul morceau. Le rendu m'a beaucoup plu.



Un passepoil bleu marine pour la finition.


Et un rappel du thème au dos de la couverture.




J'ai à nouveau fait appel à Géraldine de l'atelier de Tadig pour compléter ce cadeau de naissance d'un panda trop chou et de 2 maisons coordonnées en bois. Le panda a été réalisé sur commande ! C'est un cadeau unique et personnalisé !



L'atelier de Tadig

L'atelier de Tadig

Pour la petite anecdote : mon mari et moi sommes allés chez nos amis pour offrir à Zacharie ses cadeaux de naissance. Nous sommes repartis de chez eux avec un cadeau : un filleul ! Merci encore Maman et Papa de Zacharie pour ce merveilleux cadeau et la confiance que vous nous témoignez.



Gwen

21 mai 2017

Couture femme : le "Trop Top [Femme]" d'Ivanne S (version A) prend son envol

J'avais été conquise par la version B du Trop Top [Femme] : son patron et ses explications étaient les ingrédients d'une recette inratable. Mais il fallait augmenter le niveau pour progresser.

Voici donc la version A de ce Trop Top [Femme] d'Ivanne S. Sa particularité par rapport à l'autre version : elle se réalise dans un tissu extensible. C'était donc un petit défi pour moi qui travaille ("travaillait" peut-on dire maintenant) très peu les matières élastiques à cause de préjugés désormais dépassés tel que "je n'ai pas de surjeteuse, c'est infaisable", "le jersey, ça bouge tout le temps, c'est agaçant". 







Allez, je me fends d'un petit inventaire des avantages du jersey par rapport au tissu "tissé" (spéciale dédicace à Lapalisse) :

- j'ai tout cousu à la machine à coudre avec une aiguille simple spéciale jersey et une aiguille double spéciale jersey -> pas besoin d'investir dans une surjeteuse
- le jersey, une fois coupé, ne s'effiloche pas -> tissu manipulable mille fois et bords impeccables malgré tout
- le jersey ne marque pas sous l'aiguille -> en cas d'erreur, découdre et refaire sans scrupule
- le jersey s'adapte à votre corps -> moins d'essayages nécessaires, fini les aiguilles qui s'enfoncent dans la peau quand on enlève le projet après ajustement !

Bref, osez le jersey.

Fermons la parenthèse et revenons à ce Trop Top.

C'est sur La mercerie de l'Etoile que j'ai trouvé un jersey de très bonne qualité donc facile à exploiter. J'ai utilisé ma machine à coudre en point droit pour l'intégralité des coutures.

Le patron ne comprend pas de marge de couture. Je l'ai coupé en 38 sans marge de couture ce qui donne un top en 36. Le modèle n'étant pas cintré, c'est plus seyant lorsqu'on est filiforme. 


J'ai choisi le montage de l'encolure rabattue. J'avais initialement coupé la bande d'encolure courte, conseillée pour les tissus très extensibles. Mais j'obtenais un résultat peu satisfaisant car j'étais contrainte de trop tirer sur la bande pour l'adapter à la taille de l'encolure qui, après couture, se rétractait donc fronçait... donc moche.... J'ai démonté la bande et utilisé une bande plus longue, celle conseillée pour les tissus peu extensibles. Remarquez l'absence de marque d'aiguille dans cette encolure parfaitement réalisée :)


Une finition revers de manche pour donner un style un peu décontracté



et un ourlet simple pour le bas. 

Je l'ai porté avec un jean bleu brut et avec un short kaki. Il s'adapte à toutes les situations. Conforme au Wearability project !

14 mai 2017

Couture bébé : la couverture de bébé de Julia

Bonjour !

Me voici revenue à mes premières amours : les couvertures pour bébé !
Cette fois, c'est Julia qui va pouvoir se pelotonner dans cette couverture au motif onirique. 

Pour compléter ce cadeau de naissance, j'ai commandé chez l'atelier de Tadig 2 petites maisons et un personnage en bois chantourné. Créations uniques et faites avec soin par Géraldine, qui avait déjà contribué à la décoration de la chambre de Victoire.

Bienvenue Julia !






 



Décorations en bois par l'Atelier de Tadig

Décorations en bois par l'atelier de Tadig

8 mai 2017

Couture enfant : la petite robe à bretelles de Victoire

Incantation au soleil avec cette petite robe estivale !






Issue du livre Intemporels pour enfants d'Astrid Le Provost, cette robe à bretelles a été le prétexte idéal pour recycler des chutes. Elle est facile à réaliser (même la pate indéchirable faite avec un biais du commerce). L'investissement en temps et en tissu ne me fera pas regretter que Victoire grandisse !

Je répartis les fronces avec des épingles tous les 2 cm environ. C'est long mais ça permet d'avoir des fronces régulièrement réparties.

A coudre sans hésiter!

Gwen

28 février 2017

Couture femme : the wearability project # 4 : la petite robe de Vanessa Pouzet # 2

Le titre de l'article ressemble un peu au titre d'une saga cinématographique dont on croyait avoir déjà vu le dernier volet... "Retour vers la fin de la suite du futur"... 

Mais non, tout est justifié : je suis à ma 4ème réalisation rationalisée et réfléchie (confère l'article sur The Wearability Project) et à ma 2ème petite robe de Vanessa Pouzet (pour vous rafraîchir la mémoire, cliquer ICI)








Côté patron, j'avais rapporté sur le papier les modifications faites sur les pièces de ma 1ère petite robe donc patron parfait (coupée en 40 conformément à la grille des tailles, j'avais dû recouper les pièces pour passer d'un 40 en haut à un 36 en bas). Et j'ai encore fait ma feignante en cousant ma petite robe sans doublure.

Côté tissu, je suis restée dans l'esprit d'une robe à la coupe féminine cousue dans un tissu assez masculin, type tissu de costume. Vous noterez s'il vous plaît le travail de raccord.

Côté prises de vue, j'ai changé de pièce dans la maison :) L'éclairage est à revoir mais quand on se photographie avec le retardataire, on fait comme on peut !

11.05 € de tissu + 5.20 € de fermeture éclair invisible achetés chez Coco Coupons
Coût total de l'opération : une petite robe de Vanessa Pouzet sur-mesure à 16.25 €.

Gwen

4 février 2017

Couture enfant : la cape de super-héros de William

Il y a quelques jours, je discutais avec un mécène de l'atelier concernant mon souhait de recycler des chutes (oui, autour de l'atelier de Gwen, il y a une super équipe constituée de conseillères mode, conseillères techniques, mécènes et cobayes). 
Et il y a quelques heures, après avoir constaté que tous mes plaids étaient éparpillés dans la maison, je me suis entendue dire par la petite personne qui partage ma vie depuis 3 ans : "je me fais une cape Maman !"... :|

J'ai donc mêlé l'utile à l'agréable en cousant une cape pour ce grand garçon qui voudra être pompier plus tard mais qui aime bien voler. Si vous comprenez quelque chose à son projet professionnel, contactez-moi.

Voici le résultat d'une cousette à main levée, ludique et rapide.




Patron maison
Très vieilles chutes de tissus de chez Atoutissus